Salut à toutes, salut à tous

 

X_PlexHomeLogo

J’adore ma TV Philips. Design sympa, fine, connectique fournie, l’Ambilight devenu presque indispensable … Mais la qualité du logiciel n’est pas au rendez-vous, hélas. L’interface rame, et l’exploration d’une arborescence sur un serveur DLNA est un vrai parcours du combattant. C’est dommage.

Une télévision il y a quelques années, c’était un truc tout bête, à qui on ajoutait des périphériques pour augmenter les fonctionnalités telles qu’un magnétoscope, un lecteur dvd, etc, de sorte qu’une bonne télé à l’année N soit toujours la même bonne télé à l’année N+2. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Une télé sympa à l’année X est dépassée lors de son achat, la faute à toutes ses « fonctionnalités » qui « s’améliorent » à chaque générations.

L’idée, du coup, c’est de déporter la partie que j’utilise beaucoup, à savoir le partage DLNA, sur un périphérique très peu couteux, économe en énergie, et que l’on peut mettre à jour, soit logiciellement, soit par un remplacement partiel ou total.
Mais que diable vais-je bien pouvoir choisir ?
Mon bon vieux Raspberry Pi pardi !
Sachez du coup que mon retour d’expérience se fait sur le 1er modèle, doté de 256Mo de ram.

 

  • Choix de la solution DLNA

J’ai choisi, comme mon camarade Darkponay, Plex. A mon sens, on peut difficilement faire mieux. Installation en 2 clics, paramétrage en 4, pour un temps de mise en œuvre de 5 minutes, sur un pc existant. Les avantages qui suivent ne sont que du bonheur en plus, tels que l’accès complet à sa bibliothèque où que l’on soit (sachant que je voulais me faire une sorte de deezer à ma sauce, Plex est une solution acceptable pour cela également), retrouver le générique de la série quand on consulte la liste des épisodes de celle-ci, pouvoir partager sa bibliothèque avec un ami, …

 

  • Choix de la distribution pour le Raspberry Pi

Je suis passé par plusieurs distributions avant de m’arrêter sur mon choix actuel. Voici quelques retours :

Rasplex  RasPlex

Distribution non officielle de Plex en version beta (0.3.1 – en date du 04 octobre 2013), l’avantage est que cette distribution possède l’interface PC/Mac de Plex, qui est très agréable. En revanche, elle est déconseillée pour le RPi 256Mo, et j’ai compris pourquoi … interface lente, connexion aux médias parfois infructueuses, sans compter des saccades sur quelques films en HD … Faites vous un avis si vous possédez la version 512Mo, car je pense que c’est un bon choix, mais passez votre chemin si vous êtes dans mon cas.

Solution non retenue.

 

OpenELEC

OpenELEC logoOpenELEC … Si vous suiviez un peu The Amazing Grozog’s Place lorsque j’ai reçu mon Raspberry, vous vous souviendrez sûrement des quelques articles que j’avais fait à ce sujet, de l’installation sur la carte SD jusqu’à l’utilisation, je pense pouvoir dire que c’était une distribution qui m’avait marqué à ce moment là. Sauf que les vilains défauts que j’avais remarqué, à savoir des freezes fréquent sont toujours présent, bien que 2 versions majeures soient passées depuis le temps. L’interface également perd en réactivité au fil de l’utilisation, ce qui devient vite gênant. La faute au logiciel ou au matériel ? Je ne sais pas … Encore un fois, on peut imputer des choses à la faible capacité en RAM du RPi.

Solution non retenue.

XBian  XBian

« XBian is a small, fast and lightweight media center distro for the Raspberry Pi, based on a minimal Raspbian image. Our slogan is “XBMC on Raspberry Pi, the bleeding edge” as our main focus is delivering the fastest XBMC solution for the Raspberry Pi. »
Ce qui, en gros, traduit dans la langue de Mickael Vendetta donne quelque chose comme « XBian est une distribution légère et rapide orientée media center pour le RPi, basée sur une image minimale de Raspbian. Notre Slogan est « XBMC sur Raspberry Pi, l’avant garde » tant et si bien que notre objectif principal est d’offrir la solution XBMC la plus rapide pour le Raspberry Pi. »

Aguicheur, n’est-ce pas ?
J’ai tenté le coup … Il y a de cela 1 mois, et je n’ai pas retiré la carte SD de mon fruit rouge depuis ce temps. La promesse est tenue. la fluidité est là même sur mon poussif modèle, point de plantages à répétition. A celà j’ai adjoint le nécessaire pour faire fonctionner Plex (prochain point de l’article), et ce n’est que du bonheur !

Solution retenue !

Parlons quand même de la solution que je n’ai pas envisagé :

RaspBMC

RaspBMCLa promesse semble la même que XBian, à savoir XMBC disposé sur un noyau Linux minimal. N’ayant pas testé la distribution, je ne peux pas dire si elle est respectée. Les mises à jour automatiques sont également au rendez-vous, pour ceux que cela intéresse.

Je suis preneur de vos retours, quelque soit la version de votre Rasp, afin de compléter un peu plus le tableau des distributions media center de la petite carte.
Solution non retenue.

 

Je suis également intéresse par votre avis sur les deux distributions que je n’ai pas choisi sur mon modèle, pourquoi vous les préférez (ou pas) et quel modèle vous possédez.

 

  • Installation des plugins PlexBMC

Pour profiter réellement de Plex, il faut installer au moins deux plugins :

PlexBMC : Le plugin principal, qui va permettre la découverte, la connexion et la navigation à votre serveur Plex

PlexBMC Helper : Qui permet d’utiliser le bouton « lire sur » via la page web de Plex, ou bien depuis votre tablette/téléphone

Interface Quartz V3 Plex : Facultative, mais permet d’avoir une bascule Plex – XBMC très simple en 1 clic sur votre télécommande

Ces 3 zip sont à placer sur une clé USB, sur votre carte SD, sur un partage réseau, … Puis il faut se rendre sur Système/Paramètres/Extensions/Installation depuis un fichier zip. A partir de là, choisissez la méthode utilisée pour rapatrier les archives, et c’est dans la poche !

 

  • Utilisation

Tout ce beau monde étant maintenant installé, vous pouvez maintenant profiter de votre nouveau Media Center ! Vous pouvez utiliser à votre guise la télécommande de votre télévision (le Raspberry Pi comportant une puce Pulse Eight CEC, il est donc compatible avec cette norme), l’application XBMC, ou encore l’application Web ou mobile Plex en choissant votre Raspberry Pi comme lecteur.