Salut à toutes, salut à tous !

Aujourd’hui nous vous proposons un retour sur une histoire qui a commencé durant l’été 2006.

A l’époque DarkPonay et Grozog avaient respectivement 17 et 16 ans, ils étaient donc encore jeunes et fringuants. 🙂
NyXD Systems n’existait pas encore, contrairement à leur passion.

DarkPonay avait un « serveur » nommé Nyx et Grozog faisait des « animations » en flash sous le nom XD Corps. Quand ils ont eu l’envie de faire quelque chose sous une bannière commune, ils ont donc fusionné et créé NyXD Systems. Ainsi commence l’histoire.

Du merdier...

Du merdier…

En ce temps là, point question de serveurs en baie, de connexion en fibre, ou de VoIP, non… Le serveur le plus puissant de Ponay était un Pentium 2 sous Windows 2000, les sites web hébergés à l’aide de Wamp… quand à Grozog, il n’avais pas du tout de serveur, son PC était donc également dédié à cette tâche. A force de récupérations, d’annonces et de dons, leur matériel s’est étoffé et modernisé. Ils sont ensuite passé au majestueux Pentium 3, et toujours sous Windows 2000 ou Ubuntu.Retrospective - 2

Jeunes et inconscients qu’ils étaient face à la réalité des choses, ils souhaitaient offrir à qui voulait bien l’entendre des solutions d’hébergement. Évidement, les rires avaient du mal à être contenus, mais ils avaient un but, un rêve, et l’envie de montrer qu’il était possible de faire quelque chose en s’amusant et en partant de rien. La suite vous la connaissez…

Serveur non relié au réseauAlors qu’il leur était difficile d’utiliser leurs petits serveurs et leurs faibles connexions ADSL pour de l’hébergement public et professionnel, il était très agréable d’avoir à gérer son propre serveur. Cela leur a permit d’apprendre énormément de choses par eux-mêmes et de progresser. Ainsi avaient leur page perso, de bidouille ou même un blog hébergé par leur propres moyens.

C’est à cette époque qu’ils ont découvert notamment serveurperso.com, site auto-hébergé sur ADSL (passé depuis sur de la fibre optique), et les bidouilles informatiques et électroniques de son propriétaire les faisaient fantasmer copieusement.
Retrospective - 4Retrospective - 5

Ils ont ainsi continué leur petit bonhomme de chemin, de bidouilles en bidouilles jusqu’à la découverte de distributions clés en main très pratiques pour monter un vrai serveur, avec un minimum de fiabilité, SME Server, FreeNAS notamment. Leurs box ADSL sont devenues insuffisantes en terme de fiabilité et de configuration ce qui les a amené à se pencher sur les distributions Linux pour monter un routeur. IPCop, SmoothWall, mais également m0n0wall, et pfSense et ainsi apprendre toujours de nouvelles notions du réseau.

A suivre…