Salut à toi, cher lecteur !

Abordons aujourd’hui la seconde partie de l’aventure NyXD Systems.

En considérant que la Partie 1 : La genèse reflète l’enfance de NyXD Systems, on peut dire que cette seconde partie sera celui de son adolescence.

Ah l’adolescence… Synonyme de boutons sur le visage, de voix changeante, de rébellion, de doutes, mais aussi de folie et d’envie de grandeur.
Et bien c’est ça aussi, NyXD Systems. Tout d’abord, les études ont séparés nos deux compagnons, occasionnant une coupure assez longue de l’activité, d’environ 2 ans, mais le retour sur le devant de la scène n’avait en rien écorné leur motivation, bien au contraire. Fort d’un recul dû aux études, plus de maturité (mais pas encore trop), et d’un peu plus d’expérience, le début de l’ère moderne était en train de se dessiner. C’est d’ailleurs à cette époque que Grozog à ouvert son blog The Amazing Grozog’s Place avant d’être rejoint par DarkPonay… Et cela fait maintenant trois ans.

C’est également à ce moment que les (vrais) serveurs ont commencés à envahir leurs salles. Tout d’abord des Compaq (et oui !) Proliant ML370 G1 pour tout le monde, puis leurs petits frères pour DarkPonay, et quelques serveurs Dell pour Grozog. Mais ce sont ces deux premiers serveurs qui ont marqué un vrai tournant dans leur histoire. Dingue cette passion pour ces machines bruyantes et encombrantes !

Forward to the Past 1

Le week-end de la réceptions des deux tout premiers serveurs d’entreprise

Durant cette période ils ont commencé à expérimenter des solutions plus pertinentes qu’un Windows XP avec WAMP installé dessus. Ils ont ainsi fait leurs premiers pas sur Windows Server 2003 R2, puis 2008 R2 quand ils ont eu l’opportunité d’avoir des serveurs 64 bits. Des solutions telles que Windows Home Server, ou Small Business Server ont été utilisées, mais n’ont suscité d’intérêt que par la simplicité d’utilisation, mais hélas, trop limité, ou n’existant plus aujourd’hui.

De balbutiements en bidouilles, de bidouilles en déploiements, DarkPonay et Grozog ont commencé à tirer de plus en plus parti du matériel qu’ils avaient en leur possession, mais ils avaient également acquis plus de recul et de maturité sur ce qu’ils faisaient, au point de faire basculer NyXD Systems dans son âge adulte…