Salut à toi, chère lectrice, et toi aussi, cher lecteur !

Aujourd’hui, je vais te parler d’un temps, que les moins de 20 ans, ne peuvent pas connaiiiiiiitreuh !

Laaaaaaaa disquetteuh, laaaaaaaa disquetteeeeuuuuuuhh !
Oui ! mais pas n’importe laquelle ! La disquette 5″1/4 !

J’ai eu la chance lors de mes pérégrinations de récupérer deux paquets de disquettes neuves, l’un comportant encore son emballage plastique. Un paquet de marque Kodak, et l’autre de la marque Elephant Memory Systems (qui ne semble plus exister depuis 1989).

Les disquettes que nous avons récupérées sont des disquettes Double Densité, Double Face, soit une capacité totale de… 360 Kio !
Imaginez… le paquet entier, voire même les deux, ne seraient pas suffisant pour stocker ne serait-ce que l’une des photos de cette article (avant compression pour mise en ligne, bien entendu) !

Bien qu’elles soient dans un parfait état (pour ne pas dire neuves), nous ne savons hélas pas si elles fonctionnent toujours, faute de lecteur pour ce format, et à vrai dire, je n’y mettrai pas ma main au feu… déjà parce que ça fait mal, et puis elles n’ont sans doute pas été conservées dans les meilleures conditions.

Et puisque nous étions en train de fouiller dans les fossiles, nous en avons profité pour déterrer également quelques lecteurs Zip, ainsi qu’un lecteur Jaz, pour la frime. Ou pas.
Le zip était une sorte de disquette dont les capacités étaient de 100 Mio, 250 Mio et 750 Mio. Le Jaz quant à lui avait une capacité de 1 ou 2 Gio.

Nous sommes actuellement en 2015, toutes ces capacités semblent ridicules … Et pourtant, c’est ainsi que nos ancêtres échangeaient leurs fichiers entre eux.